Les pêcheurs du Var impliqués dans l'amélioration des connaissances du rouget de roche

Une meilleure connaissance de la biologie du rouget de roche dans le Var pour une meilleure gestion des stocks

Pour une gestion des ressources halieutiques adaptée au contexte du territoire, il est nécessaire d'acquérir des connaissances. C’est pour cela que Planète Mer et le Comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins du Var (CDPMEM) ont mis en place un protocole d’évaluation et de suivi des ressources halieutiques reposant sur la participation des pêcheurs professionnels du Var : l’implication des pêcheurs étant essentielle.

Pourquoi le rouget de roche (Mullus surmuletus) ?

Lors du lancement de PELA-Méd, l'ensemble des prud'homies de pêche du Var ont mentionné une problématique sur le rouget de roche, Mullus surmuletus : diminution du nombre d'individus mais aussi diminution de la taille des individus. Au cours du 1er COPIL, les pêcheurs ont eu à voter pour les 3 espèces prioritaires pour la mise en place d'un suivi scientifique. Le rouget de roche est arrivé en deuxième position des votes, juste après l'oursin.

Question scientifique 

Quelle est l’état des ressources en rouget de roche dans les eaux du département du Var ?

Objectifs

3 objectifs ont été  définis :

  • Définir l'état du "stock" de rouget de roche dans le Var
  • Définir le statut d'exploitation du rouget de roche dans le Var
  • A l’aide des connaissances rassemblées, formuler des propositions de mesures de gestion et réfléchir à de nouveaux modes de gestion pour une pêche durable

Afin répondre à ces objectifs, il est impératif de disposer, en amont, de connaissances sur la biologie de cette espèce. La première phase sera donc de mettre en place un protocole de collecte d'échantillons de rougets de roche afin de détermité les paramètres biologiques tels que la taille à maturité, le sex-ratio ou encore les indices de contition. Ces indices ayant une influences sur la croissance, la reproduction mais aussi la survie des individus.

Partenariat scientifique

L'acquisition de connaissances sur la biologie du rouget de roche dans le Var se fait en partenariat avec le GIS Posidonie et l'Institut Méditerranéen d'Océanologie, basés à Marseille.

Protocole de collecte des échantillons

Le protocole mis en place est très simple. A chaque saison (automne 2019 et printemps 2020), les pêcheurs référents du Var (découpé en 3 secteurs : Ouest Var, aire maritime adjacente du Parc national de Port-Cros, Est Var)  prélèvent 30 rougets couvrant la plus grande gamme de taille possible (1/3 petits, 1/3 moyens, 1/3 grands).

Une fois l'échantillon prélevé, Planète Mer achète les rougets aux pêcheurs, au prix de 25 € le kg et le remets au GIS Posidonie qui est en charge des disséctions et de l'analyse des données.

Pour mener à bien leur mission, les pêcheurs référents ont reçu un kit contenant une notice explicative plastifiée, des étiquettes et des sacs congélations.

Les résultats seront disponibles au cours du 2ème semestre 2020.