YAF-KERU

YAF KERU signifie jardin de corail en indonésien, des écosystèmes coralliens qui sont considérés comme les écosystèmes marins les plus riches au monde en termes de biodiversité. Il faut les restaurer dans une région du monde où les coraux semblent les plus résilients et les plus résistants au changement climatique, à Raja Ampat en Indonésie

Pourquoi YAF KERU ?

YAF KERU signifie jardin de corail en indonésien, des écosystèmes coralliens qui sont considérés comme les écosystèmes marins comme les plus riches au monde en termes de biodiversité. De leur bonne santé dépend la santé des océans mais aussi des populations qui en vivent. Certains récifs ont été victimes de la pêche à la dynamite. Il faut donc les restaurer dans une région du monde où les coraux semblent les plus résilients et les plus résistants au changement climatique.

C'est quoi YAF KERU ?

C’est un programme ambitieux de développement local en Indonésie autour de la protection et de la restauration de 3 à 5 ha de récifs coralliens dans les 3 à 5 ans à venir. Le programme a déjà fait l’objet d’une phase pilote et de tests entre 2018 et 2020 pour démontrer la faisabilité de la restauration et en montrer l’impact écologique mais aussi social à terre. Il faut désormais accélerer ces impacts positifs en étendant le nombre d’hectares restaurés en multipliant le nombre de sites.

Où agit YAF KERU ?

A Raja Ampat, un archipel indonésien de Papouasie occidentale de 1500 îles qui abrite la plus grande diversité corallienne de la planète.

YAF KERU, comment ça marche ?

Les récifs coralliens sont restaurés à partir de fragments de coraux qui sont bouturés et fixés sur des structures métalliques immergées sur des zones clés. En restaurant et stabilisant le substrat de la partie haute de la pente nous empêchons le récif se trouvant en partie basse d’être enfoui par du corail mort et des débris de corail : en restaurant 1ha en partie haute c’est au moins un hectare protégé en partie basse.

En formant et plaçant les populations locales au coeur du processus de restauration, son impact, en plus d’être écologique, est aussi économique et social. Ces populations en deviennent automatiquement les principaux bénéficiaires et ambassadeurs.

YAK KERU est un programme initié et piloté localement par l’association “The Sea People” dont nous sommes les partenaires pour développer et mener à bien toutes les actions prévues.